Forum Kungfu78

Ecole Bernard Sok - Le Pecq
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Katana

Aller en bas 

Quel armes du Samourai préféré vous ?
Katana
50%
 50% [ 4 ]
Wakizashi
13%
 13% [ 1 ]
Daisho
0%
 0% [ 0 ]
Rien car chui pas ouvert esprit & j ai un manque total de Gout ds la vie
37%
 37% [ 3 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Ryo
Tigre Eveillé
Tigre Eveillé
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 35
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Le Katana   Jeu 27 Sep - 10:59

Hier après le cour de technique, on à discuter avec calos et lionel du katana et comment était il forger. voici les videos prise sur youtube !!! cheers

reportage : National Geographic

1er Prat


2ème Prat


3ème Part


4ème Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kungfulepecq.free.fr/
Ryo
Tigre Eveillé
Tigre Eveillé
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 35
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 11:37

voila au dessus vous avez la vidéo et ici l écrit Very Happy Very Happy


Technique de forge des sabres japonais




La fabrication d'un sabre japonais prend un peu plus d'un mois : un mois de forge, et une semaine de polissage.

La lame du sabre japonais est traditionnellement forgée à partir d'un acier brut (tamahagane) transformé en acier composite : le massiot d'acier est naturellement composé de deux nuances, il est brisé en petits morceaux et ceux-ci sont triés en fonction de leur dureté. Les morceaux durs (hadagane ou kawagane) contenant plus de carbone sont utilisés pour l'enveloppe, et les morceaux plus tendres (shingane) pour le noyau.

Lors de la fabrication d'un sabre ou d'une épée, le problème principal du forgeron est de maintenir l'équilibre entre la capacité de coupe et la solidité. Un sabre coupant signifie souvent qu'il est fragile car la trempe nécessaire pour un bon aiguisage fragilise la lame. D'un autre côté, une lame souple risque de ne pas couper correctement.
Le sabre japonais a résolu ce problème avec élégance car chaque détail de la technique de forge participe à l'équilibre de la lame.
Il nous est impossible de déterminer comment ces techniques sont nées, cependant personne n'oserait contester la valeur tant esthétique que pratique de ces armes.



Le choix des minerais

Afin de faire une bonne lame, le forgeron doit commencer par rassembler une grande quantité d'acier brut. Pour cela, il commence par rassembler assez de minerai, ce qui n'est pas toujours évident selon la région où il travaille. Ceux qui n'avaient pas de mine dans les environs devaient même parfois envoyer des personnes récupérer des paillettes de fer dans les rivières, ce qui pouvait prendre quelque temps. Après avoir convenablement trié le minerai (en fonction de la couleur et autres indices). Ou bien récupérer de la ferraille ou encore — à partir de l'arrivée des Nanbans — i.e. des européens — en acheter aux portugais ( Smile Héhéhé on à été partout Nous Smile ) ou aux hollandais.



La forge

La deuxième étape consiste à faire une brique de ces morceaux, pour ensuite les aplatir à haute température et enfin la recasser en petits morceaux. Cette étape répétée plusieurs fois sert entre autre à évacuer les impuretés du métal. Une fois le résultat jugé convenable, le forgeron refait une brique qu'il va plier de nombreuses fois. Le résultat de cette étape sera plus tard visible, c'est ce qu'on appelle hada (grain de l'acier). Bien sûr, la méthode change en fonction du type de hada que l'on recherche, mais chaque école possède ses propres techniques, ce qui nous permet de les différencier. Contrairement à une légende largement répandue, le nombre de pliages est limité car sinon, le métal sera trop condensé et perdra de sa souplesse. Lorsque la forme de la lame est concluante, le forgeron prépare la troisième étape : la trempe.

Noyau et enveloppe sont chacun feuilletés individuellement de nombreuses fois pour épurer le métal, selon les forgerons le feuilletage peut aller jusqu'à 32 000 couches — en fait, le pain de métal est martelé, allongé, puis replié sur lui-même, selon la tradition, 23 fois — puis intimement soudés l'un à l'autre à la forge par martelage équilibré sur chaque face.





La trempe

Il s'agit là d'une autre étape essentielle pour faire la différence entre un bon sabre et un sabre de moindre qualité. Cette étape constitue en fait le moment où le forgeron doit s'assurer du tranchant, mais sans affecter la souplesse de la lame. Pour cela, les forgerons ont inventé le concept de la trempe partielle. Le concept est simple : en recouvrant d'un mélange d'argile réfractaire, de poudre de charbon de bois, de silice et d'autre éléments gardés secret par chaque forgeron, isolant le dos et les flancs, la lame subit une trempe sélective, qui conférera à l'arme les qualités combinées de dureté extrême du tranchant, ainsi que de résistance aux chocs pour l'ensemble.

Cette trempe sélective forme également la ligne de trempe (hamon) dont les formes sont caractéristiques des écoles et forgerons : la partie la moins protégée se refroidit rapidement (ce qui la rend plus dure) alors que la partie la plus protégée refroidit plus lentement (ce qui lui permet de conserver sa souplesse). Le point de contact entre les deux parties subit alors un choc thermique qui va permettre à l'austénite de prendre sa structure solide brillante dite martensite.




Le polissage

Le polissage sommaire : après la trempe, il est difficile pour le forgeron de constater si la lame est de bonne qualité ou non. Pour cela, il effectue un polissage sommaire qui lui donne les indications nécessaires (bonne formation de la ligne de trempe, homogénéité de la solidité de l'acier...). Si le résultat lui convient, il peut alors la donner au polisseur qui la mettra en valeur.




source Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kungfulepecq.free.fr/
Max
Serpent Impassible
Serpent Impassible
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 36
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 13:09

Un truc qui m'a surpris dans le wushu, c'est les sabres et épées chinoises. Je comprend pas bien l'interet d'une telle souplesse de la lame. Je comprend l'interet pour le fleuret par exemple où on cherche l'estoc sur des parties découvertes (d'ou la lame fine) et où on prévilégie la vitesse. Mais dans le wushu, les sabres/épées c quoi le point fort pour un combat ? le fait de taillader ? contre un ennemi en armure ça devait pas être tres utile, alors certe a l'époque seul les riches pouvaient en porter ...

Serait ce une question de moyen ? à l'époque les moines avaient pas les moyens d'avoir des armes de qualité, donc ils faisaient une épée avec une simple lamelle de tôle ?

donc voilà ma petite reflexion perso, si vous avez des reponses allez y ça m'évitera de chercher Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changlong
Modérateur impérial
Modérateur impérial
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 33
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 14:48

euh les lames souples ne sont là que pour l'entraînement, et la démo ... ca fait du bruit, c'est léger donc plus facile à manier ... voilà la réponse à ta question ... en temps de guerre un sabre du sud pesait jusqu'à 15 Kg

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nextinchina.blogspot.com
Max
Serpent Impassible
Serpent Impassible
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 36
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 15:05

merde je suis déçu Sad
donc le sabre qu'on utilise est pipo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changlong
Modérateur impérial
Modérateur impérial
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 33
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 15:32

évidemment, c'est juste une réplique pour l'entraînement.

Mais apprenez déjà à manier un sabre d'entraînement, on verra après pour le reste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nextinchina.blogspot.com
bamboula
Panda Bagarreur
Panda Bagarreur
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 36
Localisation : le pecq
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 15:51

eh "Ryo" espece de vermine rampante! je m'appelle pas "calos" mais "CARLOS" le "R" il est passé ou hein??? pourriture!! de merde!! lol

bon sinon petite histoire! attention c'est long! eheh...

il etait une fois... lol

Nous sommes le 24 mars de la 6° année de l’ère Kaei (1853), au château de Matsushiro, chez Kaneko Chubei. Étaient présents 18 samouraïs qui ont tous participé à l'essai. La lame a été forgée par Yamaura Saneo, fameux forgeron. Voici le détail des essais :

- Botte de paille : 11 coupes
- Botte de paille renfermant une tige de bambou : 6 coupes
- Lame de fer de 3 mm d'épaisseur et 2,1 cm de largeur : sectionnée d'un coup! (petite fissure à la trempe)
- Corne de cerf : 6 coupes
- Botte de paille renfermant une tige de bambou : 2 coupes (petit éclat à la trempe)
- Casque léger en laque garni de sable et de morceaux de fer, 1,5 cm d'épaisseur : 2 coupes
- Armure en fer : 2 coupes
- Tsuba en alliage de 4mm d'épaisseur : 3 coupes
- Acier brut : 1 coupe
- Casque de guerre : 1 coupe (la lame s'est un peu tordue)
- 7 coups assénés sur le dos de la lame avec un bâton de fer
- 6 coups assénés de chaque coté de la lame avec un bâton de fer
- 6 coups assénés sur le dos de la lame avec une enclume de fer
- 7 coups assénés sur le dos, puis trois de chaque côté de la lame avec l'enclume de fer

Après cette dernière agression, la lame s'est cassée en deux... Le forgeron, Yamaura Saneo, prenant son travail très à cœur, des témoins ont rapporté que sous son habit de travail, il portait le kimono blanc du suicide rituel (seppuku), au cas où sa lame se serait mal comportée lors de ce torture-test. Inutile de préciser que le samouraï qui possédait une telle lame se sentait honoré et fier de son sabre.

Plus tard, à l'époque Meiji (XIXème), 4 samouraïs s'affrontèrent devant l'empereur pour tenter de couper un casque de guerre. A première vue, les chances de fendre un casque lourd, construit selon les mêmes principes que le sabre, sont pratiquement nulles. Pourtant, l'un d'eux réussit l'exploit de fendre le casque sur 10 cm de long et 2 cm de profondeur ! Aucune lame moderne, usinée mécaniquement, ne pourrait venir à bout d'un tel casque. Voilà pourquoi, dans l'ancien Japon, les grandes lames étaient très recherchées. De tels exemples, ajoutés à la beauté de ces sabres et de leurs montures, expliquent qu'aujourd'hui encore, certaines de ces lames n'ont pas de prix.

source : http://www.webotaku.com/japon/dossier.php?do_id=52&dop_id=118
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carlosbook.free.fr
zhouliwei
Singe Courageux
Singe Courageux
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 37
Localisation : Guerville (fin fond des Yvelines)
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 27 Sep - 21:22

Et pour les ceux qui aiment les mangas, il y en a un pas mal que je suis depuis peu : KIOMARU.

C'est l'histoire d'un jeune disciple d'un célèbre mais pauvre forgeron qui décide de forger LE sabre ultime à la suite d'un échec (il forgea un sabre pour un jeune guerrier que tentait de défendre son village, mais son sabre se brisa et il fut tué).
Ce sabre ultime devra être forgé dans le métal le plus précieux : le métal des étoiles...

J'en dis pas plus Smile

Pour ceux aussi qui aiment les histoires avec de l'honneur, de la fierté, de la force, du courage, de l'entêtement, de la violence et du sang...

HUUUUUUUUUUUUUSSS !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kungfu-lepecq.fr.st
Ryo
Tigre Eveillé
Tigre Eveillé
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 35
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Ven 28 Sep - 8:53

tien comme ton teste


héhé désoler calos !!! loool ! Carlos.

enfin !! Voici un site pour les fans en anglais hélas !

http://bugei.com/index.htm



Mais pour ceux comme moi qui rêve d'avoir un vrai Katana Sad (ce que moi j'appel " un vrai Katana " c'est celui qui à été forger au japon dans les Traditions de Arts et avec la qu'aliter du matériaux)


Et pour cela il faux savoir ceci :


1- Décider d'abord des caractéristiques pour la lame :

* Ce qui est exigé longueur de la lame,
par exemple shaku 2.45 (1 shaku = 30.3cm = 11.92 »)
* Ce qui est le poids désiré de l'épée (approximation seulement !)
* Une ligne de cannelure, est-elle dans la lame, exigée ? (par exemple oui ou non)

2- Quel niveau de poli est exigé ? (par exemple standard, de luxe, première)
Décider de quelles garnitures seront ajoutées à l'épée OU à aucunes garnitures (le shira-saya)

* matériel et couleur de tsuka-maki ? (par exemple soie, coton, cuir) type de finition de saya (kuro, kuroro, ishime de kuro-, han-même etc.) Tsuba et Menuki
* (matériaux et thème général, par exemple fleurs d'or, dragons etc.)
* Fuchi-kashira et Habaki
(les matériaux et le thème général, par exemple l'or, argent, inlayed etc.)

3- Entrer en contact avec un représentant d'Aoi Budogu, et passer votre commande ! Nous pouvons vous aider avec les détails plus fins de votre demande !


Site de la forge : http://translate.google.com/translate?hl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.budo-aoi.com%2Fkatana%2Findex.html





HISTOIRE

LES GUERRIERS DU JAPON: http://samourais.free.fr/


Dernière édition par le Lun 1 Oct - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kungfulepecq.free.fr/
Ryo
Tigre Eveillé
Tigre Eveillé
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 35
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Sam 29 Sep - 13:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kungfulepecq.free.fr/
vandamme
Aigle Vif
Aigle Vif
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 32
Localisation : le port marly
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Katana   Jeu 4 Oct - 0:06

J'ai maté ce petit reportage fort interessant!!! (merci Tomy)
Sa me donne aussi l'envie d'un vrai katana Rolling Eyes
Mais mes moyen ne me le permette pas du coup j'en ai profité pour entretenir la lame de selui que j'ai : un "pas cher " mais qui coupe quand même et sympas pour le prix!!!

Moi je l'ai trouvé là : http://www.couteaux-center.com/

PS: j'ai repondu katana mais selement les "petit" comme le mien pas ceux de 2 mètre imposible a manier pour un gland comme moi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kungfu-lepecq.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Katana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Katana
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ailerons MXR KATANA Race
» sportiva katana
» Miura lacet ou Katana lacet
» Chausson pour pieds fins
» Votre matos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Kungfu78 :: Grande Muraille :: Blabla-
Sauter vers: