Forum Kungfu78

Ecole Bernard Sok - Le Pecq
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pi Gua Quan

Aller en bas 
AuteurMessage
Wushu
Singe Courageux
Singe Courageux
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Pi Gua Quan   Mar 8 Jan - 12:11




Le Pi Gua Zhang ("Main du long fouet" ou "Main qui hache et suspend"), Pi Gua Quan (Pi Kua Chuan, "Poing du Pi Gua") ou Pi Gua Men ("Voie du Pi Gua"), est un sous-style du Tong Bei Quan (et non pas de Tong Bi Quan). On le trouve également sous les dénominations Pi Gua ("trigramme Pi"), Momian ("essuyer son visage"), Tong Bei Pi Gua Quan, ou encore Pigua, "mettre l'armure", ainsi qu'en témoigne l'ouvrage A New Essay on Wushu Arts du général Qi Jiguang, selon lequel cette boxe se pratiquait autrefois avec une armure.

Le Piguaquan est une boxe longue (chang quan) pratiquée par les Musulmans, où la force est concentrée dans les épaules et les bras, avec de violentes extensions suivies de contractions du corps.

Lors de la dynastie Qing, le Bajiquan et le Piguaquan étaient populaires dans les comtés de Cang, Yanshan, Nanpi et Ninqjin (province du Hebei). Selon le Cangxian zhi ("Chroniques du comté de Cang"), un taoiste nommé Lai, qui enseignait le Bajiquan, eut pour élève Wu Zhong, chinois musulman originaire du village de Houzhuangke (comté de Dayun, Hebei). Selon une autre version, le taoiste Zhang, abbé au temple Yueshan (comté de Jiaozuo, Hebei), rencontra Wu Zhong, qui enseignait les "100 mouvements des huit perches". Wu Zhong devint son élève et apprit le Bajiquan et le Daliuhegun ("grande perche des six combinaisons"). Lorsque sa famille s'intalla dans le village de Mengcun, à Cang, le comté devint le centre de propagation du style.

Wu Zhong, qui avait également apprit le Pigua zhang avec un autre moine taoïste, Pi, commença alors à enseigner un unique système combinant Bajiquan et Piguazhang, dans la région de Luo Tong. Les deux styles ne se séparèrent qu'à la mort de Wu Zhong, la région entourant le village de Luo Tong développant le Piguazhang, et la région du village de Mong se spécialisant en Bajiquan.

Wu Zhong transmit à sa fille Wu Rong les deux styles. S'étant marriée dans la région de Luo Tong, Wu Rong n'aurait donc enseigné à Luotong que le Piguazhang. Le Bajiquan se divisa par la suite en deux branches : celle de la famille Wu et de ses élèves, qui influencèrent Ma Fengtu, et celle de Wang Si, qui étudia le Bajiquan à Mengcun. Un autre expert de la génération de Wang Si fut Li Dazhong. On ignore qui furent les maîtres de Wang et de Li.

Wang Si eut pour élève Zhang Keming, du village de Luo Tong, qui enseigna lui-même à Huang Sihai et à son propre fils Zhang Jingxing. Ils eurent notamment pour disciples Li Shuwen (1864-1934), Ma Yingtu et Han Huachen, qui répandirent le Bajiquan de Mengcun à travers toute la Chine.
Pan Wenxue, expert en Piguazhang, eut pour élèves Li Yunbiao et Xiao Hecheng, auxquels succédèrent Huang Linbiao et Yu Baolin, puis Ma Fengtu, Ma Yingtu et Huang Senting.

C'est Li Shuwen qui le premier enseigna à nouveau les deux styles réunis. En fait Li Shuwen, originaire du village de Zhang Sha (comté de Cang), aurait appris le Bajiquan et le maniement de la lance (ce qui lui valut le surnom de "dieu de la lance") avec Jin Daisheng, du village Mong, et n'aurait peut-être étudié que le Piguazhang avec Huang Sihai à Luo Tong. Les descendants de la famille Jin raportent en effet que le premier expert en Bajiquan était Jin Mingqi, né vers 1785, soit trente ans plus tôt que la génération à laquelle appartenait Zhang Keming ; Jin Mingqi a ainsi pu étudier le Bajiquan dans le village de Mong, avec un élève de Wu Zhong. Toujours est-il que de nombreux pratiquants de Piguazhang du village de Luo Tong vinrent apprendre avec Li Shuwen le Bajiquan, tels que Han Huachen, Ma Yingtu, Ma Fengtu ou Zhou Shude.

Lorsqu'en 1928 l'Académie Centrale des Arts Martiaux de Nanjing fut créée, ces experts, et en particulier Ma Yingtu et Guo Changsheng, combinèrent le Piguaquan avec le Bajiquan, le Fanziquan et le Chuojiao, élaborant ainsi une forme moderne de Tongbeiquan à 24 mouvements.
Durant la République Populaire de Chine, les centres principaux de Piguaquan étaient les comtés de Cang, Tianjing, Lanzhou, Shenyang.

De nos jours, le Piguaquan est enseigné soit individuellement, soit combiné au Bajiquan. Les formes les plus répandues dans la province du Gansu sont yilupigua, erluqinglong, sanlufeihu, silutaishu et dajiaziquan ; celles qui le sont à Canzhou (province du Hebei) sont guaquan, qinglongquan, paoquan, mantaoppiguaquan et kuaitaopiguaquan.



Vidéo PiGua Quan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pi Gua Quan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo du stage de Shaolin Pao Quan et Xin Yi Liu He Quan
» Séminaires de Xin Yi Liu He avec Lu Yan Zhi en Allemagne
» Trail de Puymiclan 21 km
» [Idées démo] Gwen et Mulan en démo : Des idées ?
» que faites vous quand vous etes malades ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Kungfu78 :: Temple du ciel :: Styles-
Sauter vers: